Érection lors de la suspension

Quelle réaction face à l’érection d’un patient lors d’un soin ?

Plus 0 Le coureur cycliste Mauro Santambrogio a subi un nouveau contrôle antidopage positif à la testostérone le 22 octobre alors qu'il était déjà suspendu pour dopage depuis presque 18 mois et allait pouvoir reprendre la compétition le 2 novembre.

érection lors de la suspension

Mes niveaux de testostérone étaient bas et j'avais un problème d'érection, plus des problèmes de fertilité. C'est pourquoi j'ai suivi ce traitement pendant trois mois.

érection lors de la suspension

Si j'avais décidé d'attendre j'aurais pu avoir des problèmes, ensuite, et ne jamais devenir père. Je savais que je ne courrais pas avant février et que la testostérone ne me donnerait pas d'avantage à ce moment-là. Santambrogio a été contrôlé positif à l'EPO lors du Giro au cours duquel il a remporté la 14ème étape et qu'il a terminé à la 9ème place du classement final.

érection lors de la suspension

Santambrogio, qui niait s'être dopé, a été licencié par son équipe Vini Fantini. Plus d'un an après les faits, il a reconnu la réalité du dopage ce qui lui a valu une diminution de sa suspension de deux ans à 18 mois : du 4 mai au 2 novembre Après ce nouveau contrôle positif, il risque une suspension à vie.

érection lors de la suspension

Intéressant discussions